http://www.wbi.be

Accueil général

Présentation

Plan Marshall 2.vert

Publications

Organigramme

Nos représentations dans le monde

Contacts

Accords bilatéraux

Asie

Afrique

Amérique du Nord

Amérique du Sud

Europe
Amérique du NordAmérique du SudEuropeAfriqueAsieOcéanie

Chercher/Search Recherche avancée/Advanced search
FR EN

Toute l'actualité

Culture

Enseignement

Design

Europe

Coopération au développement

Francophonie

Droits de l'homme

Economie

Lire toute l'actualité

Archives

Culture

Enseignement

Design

Europe

Coopération au développement

Francophonie

Droits de l'homme

Economie

Rechercher dans les archives

Les communiqués de presse

Tous les communiqués de presse
Suivez-nous sur facebookSuivez-nous sur twitterSuivez-nous sur linkedinAbonnez-vous à notre fil rss
Mons 2015 - Capitale européenne de la Culture
Brochure du guide Etudier ou enseigner à l'étranger
Promouvoir le multilinguisme en Europe

Wallonie-Bruxelles International

Wallonie-Bruxelles International (WBI) l'administration publique chargée des relations internationales Wallonie-Bruxelles. Elle est l'instrument de la politique internationale menée par la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale.

Depuis 1996, ces entités fédérées francophones ont signé des accords de coopération afin de réorganiser leurs relations internationales. Elles ont ainsi voulu assurer une visibilité et une présence optimales de Wallonie-Bruxelles dans le domaine international.

Les axes de travail sont définis dans le cadre d'une NOTE DE POLITIQUE INTERNATIONALE


Les relations bilatérales
Des actions sectorielles
Les relations multilatérales
Une administration
A l'étranger
Des filiales

haut de la page/top of page



Les relations bilatérales

WBI est chargé de mettre en oeuvre ces politiques internationales. Son action s'inscrit dans le cadre de relations bilatérales. Il s'agit des relations établies sur la base d'un accord entre 2 pays ou régions : d'une part, un pays ou une région partenaire et, d'autre part, la Communauté française, la Région wallonne et/ou la Commission communautaire française. Ces relations bilatérales ont notamment pour objectif de :

  • soutenir les créateurs (culturels, entrepreneurs) de Wallonie-Bruxelles et contribuer au développement de nos régions;
  • promouvoir les composantes de Wallonie-Bruxelles en tant qu'entités dotées d'une capacité d'action internationale;
  • défendre les valeurs et intérêts de chacune des parties et valoriser leurs compétences, dans un esprit de coopération et d'entraide mutuelle.

Les 3 entités fédérées (Communauté française, Région wallonne, COCOF) ont choisi de développer ces relations bilatérales avec un nombre limité de partenaires. Ces choix géopolitiques sont essentiellement déterminés par les paramètres suivants :

  • proximité;
  • données géopolitiques européennes telles que l’appartenance actuelle ou future à l’Union européenne, la construction d’un espace euro-méditerranéen, ou les accords d’association signés par l’Union européenne et ses Etats membres;
  • appartenance à la Francophonie ou intérêt pour le développement de la langue française;
  • liens historiques, présence de communautés en Wallonie-Bruxelles et tradition de coopération;
  • intérêts des opérateurs de Wallonie-Bruxelles (pour les pays du Nord) ou adéquation de leur expertise aux besoins du partenaire (pour les pays du Sud);
  • dimension du partenaire, compatible avec celle de Wallonie-Bruxelles;
  • attitude du partenaire, c’est-à-dire sa volonté effective de coopérer et sa reconnaissance des compétences internationales des entités fédérées de la Belgique;
  • complémentarités possibles avec des programmes multilatéraux.

    Ces critères permettent d'opter pour 3 types de coopération :
  • coopération élargie à tous les domaines de compétences de la Communauté, de la Région et, pour certains d’entre eux, de la Commission communautaire française;
  • coopération limitée à certains secteurs;
  • coopération limitée à des actions ponctuelles, susceptibles d'être organisables en coopération sectorielle.

Actuellement, WBI gère les accord avec 68 pays et régions, soit 59 pays et 9 régions répartis comme suit :

  • Europe : 30 pays et 3 régions;
  • Afrique : 14 pays et 1 région;
  • Amérique du Nord : 2 pays et 5 régions;
  • Amérique latine : 7 pays;
  • Asie : 6 pays.

    Pour 13 pays, il s'agit d'accords-cadres associant les 3 entités fédérées.

haut de la page/top of page



Des actions sectorielles

Des actions sectorielles sont également menées dans le cadre de la coopération au développement, des droits de l'homme, de la santé et des affaires sociales, de l'environnement, des échanges de jeunes, de l'enseignement et de la formation, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la culture.

haut de la page/top of page



Les relations multilatérales

L'action de WBI dans le cadre des relations multilatérales permet aux entités fédérées concernées d'être représentées dans diverses instances et de participer à des projets et des programmes concrets européens, francophones ou internationaux.

Ces relations multilatérales concernent 4 domaines d'action :

  • l'intégration européenne;
  • la coopération territoriale de l'UE (transfrontalière, transnationale et interrégionale);
  • la francophonie;
  • la coopération multilatérale mondiale.

haut de la page/top of page



Une administration

En Belgique, l'Espace international Wallonie-Bruxelles (EIWB) à Bruxelles rassemble  :

  • Wallonie-Bruxelles International (WBI)
  • l'Association pour la Promotion de la Formation et l'Education à l'Etranger (APEFE) http://www.apefe.be;
  • l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) http://www.awex.be.

Historiquement, WBI est l'héritier du CGRI et de la DRI. Le CGRI a été créé par décret le 1er juillet 1982 et a entamé ses activités au début de l'année 1983. Le DRI (anciennement Direction d'Administration des Relations Extérieures ou DARE) a été créé en 1981 et incorporé dans les services centraux du Ministère de la Région wallonne en 1983. A partir de 1996, sur la base d'accords de coopération, la Région Wallonne, la Communauté française, la COCOF (depuis 1998) ont réuni les instruments de leur action internationale d'où l'appellation CGRI-DRI, puis WBI.

haut de la page/top of page



A l'étranger

WBI a également constitué un réseau à l'étranger composé de délégués, d'attachés économiques et commerciaux, de coordonnateurs.

Ce réseau s'appuie sur les 17 délégations Wallonie-Bruxelles.

haut de la page/top of page



Des filiales

Les filiales spécialisées interviennent dans des domaines tels que l'audiovisuel, la musique, le théâtre et les échanges de jeunes, l'enseignement supérieur. Ces filiales  :

  • Wallonie-Bruxelles Images WBImages;
  • Wallonie-Bruxelles Musiques WBM;
  • Wallonie-Bruxelles Théâtre Danse WBTD;
  • Wallonie-Bruxelles Design Mode WBDM;
  • Bureau International de la Jeunesse BIJ;
  • Théâtre des Doms;
  • Wallonie-Bruxelles Architectures WBA;
  • Wallonie-Bruxelles Campus WBCampus

sont cogérées par WBI et le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles .

[Imprimer/Print]

http://www.wallonie.behttp://www.cocof.irisnet.behttp://www.cfwb.be
Délégations Wallonie-Bruxelles

Québec
Varsovie
Bucarest
Prague
Genève
Berlin
UE
La Haye
Paris
Centre Paris
Hanoi
Pékin
Tunis
Rabat
Dakar
Kinshasa
Alger
Santiago du Chili
http://www.awex.be http://www.apefe.be http://www.opt.be